Le silence des construits


installation
(papier, crayon, sérigraphie, bois, matériaux divers...)

Le silence des construits est une improvisation autour de l’écriture de la géographie,
il s’agit d’inclure à la carte les données qui lui sont habituellement refusées,
d’inclure le tracé du chemin parcouru mais aussi et surtout le reste :
ce que le marcheur y récolte, la blessure qui le fera ralentir,
les champs de blés traversés, ce qu’il y pense, comment il y vit.

c’est l’histoire d’un voyage dont les quatre principales étapes se suivent dans l’espace :
la routine, l’accident, le repos puis la rencontre,

le dispositif de présentation, dessiné et conçu en collaboration avec le designer Pierre Bourré,
raconte autant que le dessin ; chaque événement se découvre à une hauteur et une horizontalité différente.

un extrait du carnet de route du voyageur, imprimé sur grand format,
fait face à toutes les étapes et donne voix au narrateur de l’expédition.

installation présentée à la Galerie de la Reine, Bruxelles,
2017





Mark